Glenn Buratti, au volant d'un camion de pompier
Glenn Buratti, au volant d'un camion de pompier - capture d'écran Instagram

«A peine réveillé, il voulait déjà savoir quand ses amis arriveraient. Mais aucun parent n’avait répondu à mon invitation. Pourtant, je gardais espoir que certains se manifestent», indique sa mère, Ashlee Buratti au journal local New-Gazette. Finalement, aucun enfant ne vient à la fête d'anniversaire.Glenn se faisait une joie de célébrer son 6e anniversaire avec ses camarades de classe. La mère de ce garçon autiste avait pris soin d’envoyer l’invitation à plusieurs parents d’élèves de la ville de Saint-Cloud, aux Etats-Unis, rapporte le Huffington Post.

«C’est probablement la plus grande peine que vous pouvez ressentir: voir qu’on laisse tomber votre enfant» raconte la mère. Effondrée, elle explique la triste situation de son fils sur un groupe Facebook local. Très vite, les internautes se prennent d’affection pour Glenn, qui souffre d’épilepsie et d’une légère forme d’autisme.

Hélicoptère et camion de pompiers

Quelques minutes plus tard à peine, plusieurs parents indiquent leur intention de passer avec leurs enfants dans la soirée. Des voisins qui ne connaissaient pas la famille déposent même des cadeaux devant la maison.
La nouvelle trouve également écho au bureau du shérif local. Une heure plus tard, un hélicoptère de la police tournait autour de la maison pour souhaiter un bon anniversaire à Glenn. Quelques jours plus tard, c’est les pompiers de la ville qui lui font une surprise en apportant l’un de leur camion devant la résidence. «Son visage était tout illuminé. Depuis, il sourit tout le temps», a expliqué Ashlee Buratti. «Les enfants autistes sont des enfants comme les autres. L’important est de les aimer».