Pages

mardi, février 24, 2015

Le poison de Lee

Un conte ?
Le voici, le voilà.. Comme dans tout conte, il y a une morale.
Je n'en dirai qu'une chose : testée et approuvée...:-)
Peintre : Kisho Tsukuda

"Il y a très longtemps, une jeune chinoise nommée Lee se maria et s’en alla vivre avec son époux et sa belle-mère. 
À peine quelques jours après son installation elle constata qu’elle ne s’entendrait pas du
tout avec sa belle-mère. Leurs personnalités étaient très différentes et les habitudes de la belle-mère irritaient fortement Lee et elle la critiquait sans cesse. Les mois passèrent et Lee et sa belle-mère se fâchaient de plus en plus souvent. 
Lee était vraiment très contrariée d’autant plus que la tradition chinoise dit qu’une belle-fille doit prendre soin de sa belle-mère et lui obéir aveuglément.

Lee ne supportait plus de vivre ainsi et pris la décision de visiter un ami de son père.
Celui-ci, après l’avoir écouté, lui donna un sachet contenant des herbes et lui dit : « Tu ne dois pas les utiliser en une seule fois pour te défaire de ta belle-mère sinon tu pourrais être suspecté. Tu dois lui faire prendre les herbes régulièrement et celles-ci empoisonneront ta belle-mère lentement.
Tous les jours tu mettras une pincée dans sa nourriture. Ainsi personne ne te suspectera lorsqu’elle sera morte, tu dois faire très attention et la traiter avec amabilité. Ne te fâche pas avec elle, aide-la à résoudre ses problèmes. Et n’oublie pas, tu dois faire ce que je viens de te dire et bien suivre mes indications .»  
Lee répondit « Oui Mr. Huang, je ferais tout ce que vous m’avez indiqué. »
Elle remercia Mr. Huang et reparti retrouver son époux et sa belle-mère.

Quelques semaines passèrent et tous les deux jours Lee incorporait une pincée d’herbes dans le repas de sa belle-mère, elle suivait scrupuleusement les recommandations de Mr. Huang afin d’éviter d’être suspectée et ainsi elle contrôla son tempérament, elle fût obéissante et traita sa belle-mère comme s’il s’agissait de sa propre mère.

Six mois plus tard, toute la maison était complètement changée, Lee maîtrisait son tempérament et elle ne détestait plus sa belle-mère. Elles ne se fâchaient plus du tout et d’ailleurs sa belle-mère était bien plus aimable avec elle et il était plus facile de s’entendre. En fait l’attitude de la belle-mère avait beaucoup changé également et elles commencèrent à se traiter comme mère et fille.

Un jour Lee retourna voir Mr. Huang pour lui demander de l’aide et lui dit :
« Cher Mr. Huang, j’ai besoin de votre aide afin d’éviter que le poison ne tue ma belle-mère. Elle s’est transformée et c’est une femme agréable et je l’aime comme si c’était ma propre mère. Je ne veux pas qu’elle meure à cause du poison que j’ai mis dans ses repas ». Mr. Huang dit en souriant : « Mme Lee, vous n’avez pas à vous en faire pour votre belle-mère, ce n’est pas elle qui a changé mais vous. Les herbes que je vous ai donné sont inoffensives. Le poison était dans votre esprit, dans votre attitude, mais il a été expulsé et substitué par l’amour que vous lui portez désormais.»

En Chine il est dit que « la personne qui aime les autres sera aimé à son tour”.
La plupart du temps nous recevons des autres ce que nous donnons aux autres.

On récolte ce que l’on sème!"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Envie de dire quelque chose ? Lancez-vous :-)